Focus sur ...

10 conseils pour une journée productive quand on est freelance

10 mars 2016

Ces derniers temps, ma charge de travail a considérablement augmenté et malgré une organisation plus rigoureuse qu’avant (j’en parle ici) j’ai encore dû repenser ma façon de travailler. Entre nous, je crois que quand on est freelance, on est obligé régulièrement de prendre du recul pour réévaluer la situation et voir si on ne pourrait pas encore améliorer notre façon de travailler.

Plus j’avance dans mon statut de travailleur indépendant, et plus je le calque sur de vrais horaires de bureau, ça me manque par moment de ne pas avoir une vie professionnelle bien cadrée mais je ne vais pas me plaindre car j’ai cette liberté là d’adapter mon travail à ma vie perso quand parfois ça coince, si un confetti est malade par exemple.

journal-791286_960_720

Donc pour revenir au sujet d’aujourd’hui, j’essaie désormais d’établir une vraie routine pour être productive au maximum quand je suis seule devant mon clavier ou derrière mon appareil photo. Alors j’ai listé en 10 points mes incontournables pour une journée productive.

1. Établir une liste de choses à faire. Je me moquais du chéri quand il faisait ça et finalement c’est la meilleure des façons pour démarrer sa journée, désormais je suis perdue sans ma « to do list ». Chaque matin, juste avant de commencer la journée, je note consciencieusement, alors parfois ça a le don de me décourager d’avance quand la liste est trop longue mais ça permet d’avoir une vision plus large de ce qui m’attend. J’ai d’ailleurs gardé la méthode scrum qui fonctionne très bien pour moi. J’adore le principe de déplacer les post-it dans les colonnes « à faire » « en cours » « fini », c’est comme si mon cerveau avait ça en moins à penser.

2. Démarrez fort dès le matin. J’ai remarqué que si je prends trop de temps le matin pour commencer ma journée, genre un 2ème petit café, je lis les news, je réponds au chéri, je commence à lister le travail puis je file voir les dernières photos de mon petit neveux trop choupi, je sais d’avance que c’est mal barré. Alors que quand on se bouge dès le départ ça se répercute, et à 10h du matin je me dis waouh j’ai déjà bien tapé dedans. C’est une sorte de dynamique qui se met en place.

3. Offrez-vous des petits plaisirs après de grosses tâches. Par exemple, une fois que j’ai rédigé un article pour un client, je fais une pause avec un bon thé et j’en profite pour lire 1 ou 2 pages d’un magazine.

4. Traitez les tâches difficiles ou ingrates en priorité. Alors ce point-là j’ai encore du mal à l’appliquer, beurk ! Je le déteste ce fichu conseil pourtant il est tellement vrai. Une fois débarrassé du fardeau, on est plus léger alors que si on le repousse, on se croit tranquille mais ce n’est qu’illusoire et on y pensera quand même toute la journée.

5. N’hésitez pas à couper votre journée de travail. C’est une vraie nécessité, on ne peut décemment pas garder la tête dans le guidon 7-8h d’affilée, ne serait-ce que pour la qualité du travail produit. Pour ma part, je prends 1 heure entre midi pour manger et souffler et je refais une pause d’1/2 heure vers 15h30 .

6. Évitez les activités chronophages et/ou addictives. Instagram ou Pinterest sont ma tentation, j’aime y jeter un oeil plusieurs fois par jour mais ça me fait perdre un temps fou. Alors je les utilise comme petites récompenses (voir point 3).

7. Parlez de vos objectifs. Chez moi c’est presque la clé. En effet si je parle à l’amoureux de mes objectifs, j’ai ce besoin d’accomplir les tâches avant qu’il ne rentre et si je n’y suis pas parvenue pour cause de glandage intensif ben je ne suis pas super fière de moi.

8. Soyez réaliste. Nous avons tous besoin de pauses et parfois, les choses ne viennent pas comme nous l’avions espéré, j’ai des journées sans ; sans motivation, sans inspiration, sans peps. Il y a également les fois où le travail à faire demande plus que prévu et se révèle délicat. L’essentiel à ce moment précis, est de rester honnête avec soi-même. Oui je suis à côté de la plaque aujourd’hui, oui c’est plus dur, je vais faire une pause, sortir le chien 2 minutes (je n’ai pas de chien, c’est ballot), m’aérer. Chez moi c’est le pliage de linge qui est presque magique, qui agit comme un verre de jus d’orange pressé, ça me file un coup de booste, ne cherchez pas à comprendre !

9. Soyez fière de vous et communiquez le. Quand on est freelance on est très souvent seul, et lorsqu’on finit un gros travail, parfois cette solitude est pesante, on aimerait papoter avec la collègue pour dire tient j’ai bouclé l’article yeah !!! Moi j’ai la chance de pouvoir manger presque tous les midis avec ma petite demoiselle du coup c’est mon petit carburant pour continuer.

10. Faire de ces 10 points une routine. Je sais qu’il y a des personnes qui fuient la routine et qui justement apprécient le statut de freelance car c’est tout sauf le train-train mais pour être rigoureux il en faut un minimum. Ces 10 points fonctionnent bien sur moi sans prétendre que c’est la clé de voûte de tout travail productif, mais désormais j’en ai fait une habitude de travail car j’obtiens de vrais résultats.

Voilà j’espère que ces petits conseillent pourront vous aider ou vous aiguiller, n’hésitez pas à me donner vos idées. Belle journée à vous ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply Nem 10 mars 2016 at 13 h 01 min

    Je me reconnais tellement dans quasi tous les points que tu abordes ! Surtout le 2nd. Je ne suis absolument pas du matin et pourtant je me suis vite rendue compte qu’en fait on est bcp plus productif le matin, puis la concentratino et la motivation redescend petit à petit au cours de la journée. Du coup comme tu le dis, il faut taper dedans au plus vite et arrivé à midi on est bcp plus serein de voir ce qu’on a accompli !
    Je fais tout comme toi sauf les listes. Il faudrait que j’essaye, c’est vrai que j’entend souvent dire que ça a au moins le mérite de faire un peu de place dans sa tête 🙂

    En tout cas ton article est très complet !

    • Reply Coralie 11 mars 2016 at 8 h 55 min

      Pareil que toi, je ne suis pas du tout du matin, je le suis devenue par la force des choses. Et depuis que je fais la méthode Scrum, ma tête se sent plus libre 😉 En tout cas ravie que l’article t’ait plu. bises

  • Reply Camille Epplin 10 mars 2016 at 21 h 47 min

    Oh que ça fait du bien de lire tout ça !! Effectivement on s’y retrouve 😉 ici aussi si je démarre sans ouvrir instagram ou pinterest je gagne un temps fou. Le point 4 est très important ! D’ailleurs j’ai rempli ma déclaration de la maison des artistes ce matin (et mis à jour ma compta 2015) alors que je gardais confetti numéro 2 (son maître était absent) elle est restée étonnamment sage d’ailleurs ! J’ai sûrement été moins tentée de flâner pour montrer que ‘maman travail’
    Je ne connaissais pas le coup des post it ! Je vais tester dès demain ça me semble super efficace, merci !

    • Reply Coralie 11 mars 2016 at 8 h 58 min

      Ahaha 🙂 Quand ma miss est malade, j’ai l’impression qu’elle me « surveille » et du coup je fournis souvent un travail plus important mais par contre quand elle est en vacances alors là c’est un problème, je culpabilise, j’essaie de partager mon temps mais je ne suis pas dedans. Je n’ai pas encore trouvé de solution pour m’ôter cette culpabilité.
      J’espère que la méthode te plaira. Bises

  • Reply Kantutita - Birds and Bicycles 11 mars 2016 at 11 h 29 min

    Merci de partager tes astuces! Je suis aussi indépendante (journaliste/rédactrice) et c’est précieux de lire d’autres témoignages sur la façon de s’organiser…
    Comme toi, je calque ma journée sur des horaires de bureau – histoire de libérer les soirées et week-ends!!
    Ce conseil est super bien: « Traitez les tâches difficiles ou ingrates en priorité.  » J’essaie de l’appliquer, sinon ce sont des trucs qui te pèsent toute la semaine… Mieux vaut s’en débarrasser au plus vite.
    Et j’ai aussi remarqué qu’après un bon départ le matin, la dynamique s’accélère 😉 Tu as raison!

    Par contre, moi j’ai vraiment de la peine à faire des pauses :/ Ma charge de travail est un peu trop importante, et je culpabilise quand je m’arrête… mais je travaille à diminuer la pression!! Je vais essayer de suivre ton conseil: après un gros article rédigé, une petite pause pour reprendre son souffle !

    Des bises,et encore super article!!

  • Reply Hide&Seek 11 mars 2016 at 15 h 07 min

    Je suis une freelance toute fraîche (moins de 2 mois !) et c’est rigolo, mais depuis que je me suis lancée, je lis beaucoup d’articles d’indépendants expliquant qu’ils se calquent sur les horaires de bureau pour travailler. C’est ce que je pensais faire avant de me lancer et je m’y tiens, car c’est ce qui fonctionne le mieux pour moi (et abattre le gros du travail le matin aussi) ! Mais je n’imaginais pas que nous étions autant dans ce cas 😉 Au final, le plus important, c’est de respecter son rythme !

  • Reply cyn 11 mars 2016 at 15 h 56 min

    je suis freelance également et c’est vrai que ce n’est pas un rythme facile !!

  • Reply L'atelier Azimuté 11 mars 2016 at 15 h 57 min

    Pas Freelance, mais je quitte mon taf fin mars pour me lancer dans une création d’entreprise, business plan à préparer et tout et tout ! Et tout ça me parle vachement !
    Surtout que j’avais déjà essayé, pendant des congés, de bosser sur le projet, et j’avais le même problème de démarrage le matin, de repoussage des tâches les plus chiantes, de pas réussir à faire de pauses une fois que j’avais commencé…
    Bref, je vais tenter de suivre tous tes conseils dès que j’attaquerai début avril 🙂

  • Reply La babelutte 11 mars 2016 at 20 h 49 min

    Hello collègue blogueuse,

    Je t’ai trouvé sur Hellocoton et t’ai nominé pour les Liebster Awards :p

    Ta mission, si tu l’acceptes, est à découvrir ici: http://lababelutte.be/2016/03/11/nomination-liebster-award-2016/

    A bientôt sur la blogosphère,
    Jess

  • Reply Isabelle 11 mars 2016 at 21 h 25 min

    Ralalala je suis comme toi… on doit toutes être pareil j’ai l’impression !!!
    J’ai besoin de commencer ma journée tôt et de bonne vigueur sinon j’ai l’impression de courir après le temps toute la journée ! Et les réseaux sociaux fond perdre un temps fou, j’hésite d’ailleur à les retirer de mon téléphone….
    C’est un tic je me connecte sans y penser et je m’en aperçoit 20min plus (trop) tard …
    Faut que je me dicte une certaine rigueur je pense, en ce moment je stresse énormément car j’ai la tête pleine de différents projets je ne sors pas la tête de l’eau et j’ai l’impression de me noyer dans un verre d’eau…
    Bref à la base je suis en train de travailler sur un sujet our pâques mais je suis sur ton site a poster un roman 🙂

  • Reply Marie / Madeleines plumes 30 mars 2016 at 10 h 04 min

    Je ne suis pas freelance mais en très grande autonomie dans le boulot que j’ai à faire et je me retrouve totalement dans tes conseils. Ma to do list ne me quitte pas et rayer un nouvel item me réjouis toujours 🙂 Pas toujours facile de s’astreindre à commencer par le plus ingrat mais effectivement, quel soulagement une fois que c’est fait !

  • Reply Lily 20 mai 2016 at 23 h 48 min

    Coucou! J’espère que tu vas bien.
    Je ne suis pas freelance, je suis lycéenne. J’ai le bac dans un peu moins d’un mois. Je suis sûre que certains de tes conseils vont donc m’être très utiles pendant mes semaines de révisions, mais aussi lorsque j’aurais entamé mes études supérieures.

    Bisous,
    Lily ♡

  • Leave a Reply