Archives en date du : 21 février 2012

Le rouge à lèvres dans tous ses états

S’il y a bien quelque chose d’indétronâble dans le milieu de la cosmétique c’est sans aucun doute le rouge à lèvres, lipstick comme aime l’appeler les pin up. Objet du désir pour certains, on dit déjà qu’à la renaissance les pommades à lèvres passionnaient en secret les artistes et la « bonne société ». Plus tard les peintres vont illustrer cette luxure dans le rouge des lèvres ; Toulouse Lautrec peindra  une prostituée à la bouche vermillon se rhabillant. Les artistes ont souhaité démocratiser cet artifice rouge carmin et toucher les classes populaires. Il faudra alors attendre le début du XXe siècle pour que le maquillage touche enfin toute la société.

Rouge à lèvres dans un tableau de Toulouse Lautrec

 

 

Shiseido lance alors le premier rouge à lèvres il y a plus de 80 ans et l’histoire du tube qui rend les lèvres rouge écarlates est lancée. Il en procurera même pendant la guerre aux travailleuses pour qu’elles n’oublient pas leur féminité.

Premier rouge à lèvre

 

 

Depuis le sulfureux rouge a laissé place à un éventail de couleurs perdant de leur symbolique : rose, transparent, fluo pour les plus originales. Les textures aussi se multiplient : repulpant, gloss, waterproof…On en trouve pour tous les goûts.

Mais voilà depuis quelques temps, on s’intéresse à vouloir modifier son packaging. Il y a certes les gros crayons à lèvres qui ne font pas foncièrement un tabac, ils sont pratiques mais assez secs à l’application et puis le tube a la côte et c’est sans doute pour une raison d’histoire et de nostalgie.

Et depuis un an, certaines marques ont proposé des feutres à lèvres. Revlon par exemple qui a sorti son Just Bitten 2en1 qui fait rouge à lèvres et baume hydratant. Il a une très bonne tenue et les demoiselles adhère bien au principe. Le feutre à lèvres Color Sensational de Gemey Maybelline a quant à lui fait un flop car il déssèche les lèvres et en plus ne reste pas longtemps.

Pareil pour le feutre à lèvres Fidelity d’Agnes B qui ne tient pas ses promesses. Le crush lip & cheek stain de Stila a la côte, les couleurs proposées sont jolies et surtout il tient sans déshydrater les lèvres.

Les futurs remplacants des rouges à lèvres ?

Mais l’innovation tant attendu de 2012 et surtout de ce mois de février est le vernis à lèvres d’Yves Saint Laurent. Il prétendait pouvoir couvrir nos lèvres d’un rouge vermillon à tomber et surtout d’avoir un côté glossy sublime…et le pari est remporté haut la main ! Là on peut vraiment parler d’innovation. Yves Saint Laurent marque un tournant dans le monde du Lipstick même si Agnes B a sorti l’an dernier Touche de pep’s le résultat n’est pas aussi impeccable. Je dois dire qu’Yves Saint Laurent a fait très fort et reste mon gros coup de coeur de ce début d’année.

Le vernis à lèvre d'Yves Saint Laurent : nouveau rouge à lèvres ?

 

Si vous n’avez pas encore visualisé la publicité, je vous invite à venir la voir ici. Un joli moment plein de délicatesse !

 

Bises et à très vite !