Nos régions ont du talent…ou pas

Ca fait quelques semaines que j’ai renoué avec les produits de beauté de grandes surfaces, non pas qu’ils ne sont pas bien mais j’avais un peu contourné ce rayon car avec mes petites allergies j’étais plus axée sur les pharmacies.

Du coup, avec beaucoup d’étonnement j’ai constaté que comme pour la terrine de lapin de Garenne à la mirabelle de Laumesfeld, certains produits cosmétiques provenaient du petit fabricant à 40km de chez moi. Assez perplexe sur ce nouveau phénomène qui nous propose de consommer made in local, j’ai fait ma petite enquête.

 

Nos régions ont du talent - Les cosmétiques

 

Je voulais savoir ce que ces petits entrepreneurs de la beauté ont dans le ventre. Est ce simplement un effet de mode comme le fait de vouloir consommer des produits de saison, on mettrait sur notre visage des crèmes qu’à base de pommes normandes en automne si on habite dans le Calvados.

Non en fait ce n’est pas tout à fait le but, il s’agit principalement d’un engagement éco-responsable, savoir d’où viennent les ingrédients, garder une chaîne de fabrication made in France et si possible régionale alors là c’est le top !

Tout ceci est super bien ficelé car pour les consommatrices en quête d’authenticité et de transparence c’est du pain béni et en plus cette démarche va booster l’économie régionale.

Mais…et oui y a un mais comme toute bonne idée ! Les formulations restent sommaire, la fabrication est limitée car ce sont de petites entreprises et surtout tout ceci a un prix et je ne pense pas que beaucoup soient prêts à payer une crème de supermarché 30 €.

Du coup les produits que l’on retrouve en commerce sont assez simples, basiques avec des ingrédients allant à l’essentiel et surtout ne promettant pas de miracle. Alors forcément quand on essaie ce genre de produit on est plutôt satisfait car au final on en attendait pas des tonnes. C’est le cas de la gamme Baume de Provence de chez Leclerc dont les laits sont plutôt pas mal et les parfums à tomber.

 

Nos régions ont du talent - Baumes de provence

 

 

 

Après d’autres comme Le petit Olivier disponibles un peu partout s’essaie aux crèmes plus pointues comme un contour yeux et lèvres et pour le coup ne contente pas du tout alors qu’en revanche en simple crème il s’en sort pas mal.

 

Nos régions ont du talent - Le petit olivier

 

 

Pulpe de vie, marque provenciale s’en sort haut la main avec une gamme fraîche, pétillante, les odeurs sont divines, je dirais même que comparé à Belle à croquer elle s’en sort vraiment mieux. La mousse démaquillante et la crème de jour Caresse veloutée font leur petit bonhomme de chemin. Et alors le Sucré Frappé duo gommage masque est un petit bijou que je rachèterai sans hésitation.

Nos régions ont du talent - Sucré frappé

 

 

D’autres patinent un peu comme la marque Paysane au lait d’anesse, les produits ne sont pas supers, on obtient des crèmes et des laits peu hydratants et surtout  ils ont tenté de d’innover et de faire un lait au cacao dont l’odeur n’est vraiment pas appréciable et ressemble à tout sauf à du cacao. Et le gros bémol c’est que les prix ne sont pas spécialement doux.

 

Nos régions ont du talent - Calin lacté

 

Il y a également Britanie, marque bretonne et je terminerai sur cette jolie découverte avec un site internet frais où l’on a envie de prendre le large. Leurs savons sont à tomber, on croirait des caramels au beurre salé. Je vous laisse aller zieutter, on a l’impression d’être sur la côte avec le vent vivifiant et l’air iodé, un régal !!!!

 

Nos régions ont du talent - Côte de granit rose

 

Bises à tous !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>