Lifestyle

Quand l’algorithme décide pour nous

4 septembre 2017

Depuis quelque temps, surtout depuis ma pause sur le blog, je réfléchis pas mal à cette hyper connexion et à son rôle. Je me rends compte aussi que je privilégie certains réseaux alors que d’autres sont désormais laissés plus facilement de côté. Je pense notamment à Pinterest. J’aimais vraiment ce réseau. J’y trouvais de l’inspiration, de belles choses et puis je me suis vue proposer sur mon fil d’actualités et par vagues, des intérieurs scandinaves à profusion et puis ensuite des smoothies bowls et des glaces en masse. En vrai, ça ne me pose pas de problème de voir ces photos plutôt jolies défiler, mais depuis quelques temps, je me sens cloisonnée sur ce réseau et ailleurs également. J’avais très envie d’aborder le sujet avec vous aujourd’hui et savoir aussi ce que ces propositions cachent réellement.

 

Aime-t-on choisir ?

Tout a commencé véritablement lorsque les entreprises se sont posées la question ; aime-t-on choisir ? Par choix, on entend plusieurs choses. On peut dire avoir le choix ou  faire un choix. Ce qui n’est pas a même chose. Faire un choix veut simplement dire prendre une décision lorsqu’on a plusieurs options possibles. Avoir le choix, c’est faire face à la situation où l’on doit prendre une décision.

On a souvent  observé, et c’est d’ailleurs mon cas que les gens n’aiment pas avoir trop de choix, que lorsque nous avons plusieurs options à notre disposition, nous avons tendance à choisir des choses familières plutôt que non familières, et bien entendu cela annule quelque part la curiosité.

Quand l’algorithme intervient

Devant ce constat, certains ont donc eu la bonne idée de nous faciliter la tâche. L’algorithme de suggestion est entré dans nos vies assez rapidement et sur la plupart des plateformes. En gros un robot juge ce qui va me plaire en fonction de mes propres recherches et de celles des autres personnes que je suis, en partant du principe que si je suis abonnée à leur profil c’est que leurs recherches, potentiellement, m’intéressent. Sauf qu’à force de voir ces intérieurs scandinaves, j’ai fini par m’en lasser. Je prends cet exemple mais je pourrais également vous parler de Spotify et du fait qu’il ne cesse de me suggérer des musiques qu’il pense me faire « découvrir » et donc aimer. De même pour Netflix et son algorithme complexe permettant plusieurs moyens de récupération de données, de proposer un programme bien défini à un utilisateur précis qui est susceptible de lui plaire.

Quand la facilité nous cloisonne

Moi au départ, je trouvais ça plutôt chouette et j’avais même la sensation d’être encore plus en accord avec mes plateformes favories. J’étais rarement déçue par le contenu proposé que ce soit sur Instagram ou même Youtube. Je retrouvais des vidéos de diy qui auraient pu m’intéresser, des comptes de bricoleuses, des décoratrices scandinaves. Mais très rapidement, j’ai eu une véritable lassitude. Je n’ai pas compris immédiatement. Je pensais simplement m’être lassée de Pinterest, non il s’agissait simplement des propositions du réseau. Il devenait mon décideur, il devenait celui qui dirigeait ma curiosité.

Fini la découverte au sens propre : mes loisirs virtuels étaient guidés par ces programmes de suggestion : mon temps se remplissait de ce que l’algorithme me donnait à voir et il faut dire qu’il est plutôt fort pour proposer un univers adapté à ma personnalité !

Quand j’ai changé d’attitude

J’avais véritablement l’impression de vivre dans une bulle faite de musiques pop rock, d’intérieurs épurés et nordiques à manger des smoothies bowls et à regarder des séries romantico-historiques, pas déplaisant non plus car je vivais dans un algorithme à mon image. Étrange et quelque peu angoissant !

Des questions m’ont envahie. Comment me connecter à ceux qui proposent d’autres choses ? Comment écouter des sons qui me sont encore inconnus ? Comment percer la bulle dans laquelle on m’a enfermé ?

J’ai eu alors le besoin irrépressible de re-façonner mes réseaux sociaux pour y retrouver la diversité qui m’était si importante. Hors de question d’y voir seulement le reflet de ce que je pense ! Il me fallait découvrir les images, les films et les musiques dans leur mixité.

Il fallait que j’instruise mon algorithme à être le plus ouvert possible. La tâche allait être difficile.

J’ai décidé d’être moi dans mon entièreté à commencer sur le blog. Désormais je vous parle de tout en écrivant des articles différents et j’y partage mes pensées. Sur Instagram, je passe plus de temps désormais à chercher les comptes et non plus à m’abonner aux suggestions ; je passe par des hashtags, je cherche par moi-même. Pareil pour Netflix, je m’informe sur les nouvelles séries, je lis des articles sur des blogs qui en parlent. Le plus difficile et là où j’ai du mal c’est Pinterest, il est coriace à détourner. Mais cette approche est drôlement plus intéressante depuis ! On a tellement à apprendre d’autrui et on a tellement à partager. Dépasser son spectre déformant de la réalité est indispensable !

J’avais vraiment à cœur d’en parler aujourd’hui. Le digital est un extraordinaire outil mais il est important d’y faire attention, la mixité est tellement plus enrichissante.

Et vous, avez vous parfois cette sensation d’être enfermé dans ces choix que l’algorithme nous impose ? Avez-vous déjà essayer de contourner ces programmes de suggestion pour découvrir d’autres univers ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

24 Comments

  • Reply Rachel 4 septembre 2017 at 14 h 18 min

    Bonjour, Bonjour,

    Pour ma part, j’essaie de faire ça tout le temps, sinon, j’ai l’impression de ne plus être moi ! Je déteste les suggestions Pinterest ou Instagram, en général, elles ne collent pas avec la diversité que je recherche. Je suis moi et l’algorithme qui va rentrer dans ma tête pour savoir ce que j’aime vraiment, il n’existe pas encore

    Merci pour cet article ✨

    • Reply Coralie 5 septembre 2017 at 8 h 57 min

      C’est vraiment top de ne pas t’être laissée prise au jeu des algorithmes. Tu as ainsi gardé cette curiosité propre à toi

  • Reply Momé 4 septembre 2017 at 15 h 52 min

    Bonjour black confetti, je suis tout à fait d’accord avec toi sur ce problème des algorythme et comment ceux-ci nous enferment dans une bulle. Sur le sujet je suggère de regarder le tedtalk de Eli Pariser et plus récemment celui de Cathy O’Neil qui traitent de cette question. Ils font vraiment réfléchir !

    • Reply Coralie 5 septembre 2017 at 8 h 58 min

      Oh merci beaucoup pour les deux suggestions, c’est super, je vais regarder ça rapidement ! Bonne journée

  • Reply Astrid (Rhapsody in Green) 4 septembre 2017 at 16 h 03 min

    Ton analyse est vraiment juste et je ressens un peu la même chose. Plus le temps passe et plus j’ai l’impression que les réseaux nous dictent notre vie. Un peu glaçant…

    • Reply Coralie 5 septembre 2017 at 8 h 58 min

      Oui le mot est vraiment juste !

  • Reply Camille Epplin 4 septembre 2017 at 18 h 57 min

    J’aime beaucoup ton article. Tu as le chic de trouver les mots pour définir ces sensations que l’on ressent également mais que l’on arrive pas à déchiffrer réellement. Je ne consulte plus les choix de Pinterest, je l’utilise seulement pour épingler des choses que j’ai trouvé sur Internet, que j’aimerais faire ou visiter ou encore comme livre de recettes de cuisine! Mais effectivement on retrouve très souvent les mêmes propositions, les mêmes DIY et autres tendances déco! Tout ça pour dire que je n’avais jamais pensé que mon désintérêt était certainement due à un manque de temps c’est sûre, mais aussi à une lassitude face à ces propositions imposées qui tournent en boucle… Merci d’avoir, ENCORE, mis le doigt sur un point qui se ressent effectivement en ce moment. Comme je l’ai dit plus haut, on se reconnait toujours dans tes propos et personnellement cela m’aide à trouver des solutions dans mon organisation de travail ou ma vision des choses… Au plaisir de te lire!

    • Reply Coralie 5 septembre 2017 at 10 h 27 min

      Mohhhh mais c’est trop gentil tout ça et ça me touche beaucoup car j’ai passé du temps pour trouver et surtout peser mes mots, alors plus que ravie de lire tout ça. Oui j’ai eu la même réaction que toi, Pinterest était là plus que pour épingler des idées trouvées sur d’autres sites mais le site en lui même je n’y allais plus.
      Merci encore en tout cas !

  • Reply Cinzia 4 septembre 2017 at 19 h 30 min

    J’étais comme toi avec Pinterest, j’en avais assez de voir les mêmes choses sous prétexte que j’avais épinglé deux ou trois trucs sur le sujet. Et puis j’ai découvert qu’on pouvait désactiver les suggestions dans son profil. Tu vas dans « Paramètres de base du compte » > « personnalisation » et tu désactives les deux boutons. Ensuite un peu plus > « page d’accueil » tu désactives « afficher les recommandations ».
    Après avoir fait ça j’ai retrouvé un fil qui me ressemble avec des épingles des utilisateurs et tableaux auxquels je suis abonnée.
    Je déteste qu’on choisisse pour moi et je suis très malheureuse avec le nouveau fil Instagram, l’instantanéité et la chronologie ayant complètement disparu au profit d’un fil sans queue ni tête où se côtoient des images d’il y a deux jours, des images qu’on a déjà vues ou likées et une série de photos d’un même utilisateur sous prétexte qu’on a interagi avec cette personne. Grrr…
    Ce serait chouette d’avoir le choix de sélectionner un ordre chronologique.
    J’arrête ma tartine! Bonne soirée. 🙂

    • Reply Lili et ses filles 4 septembre 2017 at 21 h 35 min

      Ah mais tellement merci pour Pinterest, je me suis empressée de décocher les recommandations ! J’en étais arrivée moi aussi à me lasser de ce réseau que je n’utilisais plus que comme un moteur de recherche.

      • Reply Coralie 5 septembre 2017 at 10 h 31 min

        Oui c’est vraiment génial !!!! Merci encore Cinzia !

    • Reply Le Bloc-Notes de Carmen 5 septembre 2017 at 10 h 18 min

      Oh tu m’apprends quelque chose pour Pinterest! Merci! Sinon on la signe quand cette pétition pour un paramétrage d’Instagram par ordre chronologique?^^

      • Reply Coralie 5 septembre 2017 at 10 h 32 min

        ahaha 😀 alors oui je suis d’accord avec toi, c’est tellement n’importe quoi désormais, j’en viens à perdre goût pour cette plateforme

    • Reply Coralie 5 septembre 2017 at 10 h 30 min

      Super tartine 😉 et très intéressante. Mille mercis pour ces infos !!!! Je n’avais jamais pensé à désactiver cette option, c’est top !
      Oui moi aussi je suis pour la chronologie, tellement nul désormais Instagram avec leur système où on ne s’y retrouve plus. Bises

  • Reply Alice Balice 4 septembre 2017 at 19 h 37 min

    Je partage tout à fait ton avis. En revanche, contrairement à toi ça m’a toujours énervée. En DIY en particulier, j’aime changer de discipline, découvrir de nouvelles techniques, etc. Du coup je ne regarde que rarement ce que l’algorithme me propose. Sur Pinterest en particulier, je n’y vais que quand j’ai une idée en tête et que je veux l’enrichir
    Celui qui me gêne le plus sur le net et en particulier là blogo, c’est de me rendre compte que nous nous connaissons en cercles fermés. Dans la plupart des cas, les nanas que je suis sont suivies par les nanas qui me suivent, et ainsi de suite pour former un petit noyau fermé. Je trouve ça assez frustrant. Il faut que je trouve un moyen de casser cette boucle !

    • Reply Coralie 6 septembre 2017 at 9 h 46 min

      Oui moi au début j’étais ravie de tombée sur des Diy qui me correspondaient et je me demande même si ça n’a pas joué avec le fait que je n’ai plus du tout envie de bricoler. Ca n’est pas que ça mais voir toujours la même chose même dans les magazines, j’ai une vraie saturation.
      Le point que tu abordes sur les cercles fermés est vraiment intéressant, je me suis faite la même réflexion cet été, et pareil j’ai besoin de sortir de tout ça. Merci en tout cas pour ton commentaire

  • Reply Délia 5 septembre 2017 at 8 h 31 min

    Coucou!
    C’est marrant que tu en parles dans le numérique, moi forcément ça m’interpelle et me fait penser aux plats préparés, je trouve que la facilité s’est vraiment glissée partout depuis quelques années et pas forcément pour le mieux.
    Je dois dire que je ne me suis jamais sentie cloisonnée, j’ai toujours regardé ailleurs que dans les sélections, et sur instagram surtout, elles tombent toujours à coté de leurs baskets en me montrant des nanas ultra sportives à moitié à poil (VA COMPRENDRE).
    C’est comme dans la vraie vie, pour découvrir des choses différentes et s’ouvrir, pas de mystère, il faut sortir de ses sentiers habituels.
    🙂

    • Reply Coralie 6 septembre 2017 at 9 h 52 min

      🙂 Merci beaucoup pour ton approche et ton commentaire ! C’est tellement agréable d’avoir des avis et oui c’est vraiment comme les plats préparés, au final ça ne pas de saveur. Désormais j’ai décidé de bouger ma curiosité, de la réveiller un peu, j’ai trop laissé les internets me guider, quelle erreur !

  • Reply Le Bloc-Notes de Carmen 5 septembre 2017 at 10 h 24 min

    Intéressant comme article! J’avais ressenti cette frustration et cette lassitude l’an passé à force d’éplucher les comptes bookstagram avec plus ou moins le même feed chaleureux et cocooning. Par force de répétitions j’ai constaté que les tonalités et ambiances me plombaient le moral plus qu’autre chose. Pendant quelques jours j’ai donc recherché parmi les hashtags des univers plus éclatants, différents.. Les voyages, la nature, le design, la calligraphie, les illustrations, les portraits photos,etc.. Cette nouvelle palette m’a fait le plus grand bien! Quand je vois que ça devient trop redondant je réitère la technique mais c’est frustrant de se faire caser par un réseau ou une plateforme. Les découvertes et pépites sont les meilleurs posts pourtant! Pas besoin de 30 photocopies pour nous faire apprécier une chose car au contraire on va vite s’en détacher..

    • Reply Coralie 6 septembre 2017 at 9 h 54 min

      Oui pareil cet été je suis désabonnée de certains compte trop lisses, trop publicitaires, trop quoi ! Moi qui ne suis absolument pas envieuse, je le devenais et ça il est hors de question j’aime bien trop ma vie pour commencer à envier celle des autres. C’est ultra malsain.

  • Reply Douceurfleurie 5 septembre 2017 at 20 h 30 min

    C’est vrai que l’algorithme peut vite devenir fatiguant! Pour ma part c’est sur Instagram que je l’ai le plus ressenti, puisque dans l’onglet suggestions je retrouvais toujours les mêmes gros comptes auxquels je n’avais aucune envie de m’abonner! Aucune diversité, aucune découverte, juste une homogénéité dans ces suggestions qui est devenu très lassante à la longue.. C’est dommage!

  • Reply Marion 6 septembre 2017 at 9 h 20 min

    C’est vrai qu’avec les changements d’algo instagram, les mêmes thèmes reviennent régulièrement. Pour moi qui suis en ce moment assez préoccupée par ma perte de poids, je me sens vite oppressée quand je me connecte et que je ne vois que des photos de yoga, de fit girls, ou de nourriture healthy. J’aime l’impression de ne pas être à la hauteur.

  • Reply Alexandrine 13 septembre 2017 at 20 h 09 min

    Ton article est hyper intéressant… Je n’y avais pas pris garde effectivement. Merci de m’avoir les yeux, je vais pouvoir sortir de la matrice
    Gros bisous !

  • Reply Bypoupoupidou 19 septembre 2017 at 13 h 31 min

    Ton article est très chouette, grâce à toi je ne me sens plus seule à penser ça ! Je n’utilise pas Spotify mais Deezer, pour la musique j’ai la même sensation de toujours rester dans le même univers. Pour Instagram je fais comme toi, je cherche directement des comptes ou des hashtags (c’est comme cela que je t’ai découvert), mais pour Pinterest, j’ai un peu lâché alors qu’en soit ce réseau est top ! Je trouve que tout cela nous empêche d’être créatifs, d’être singulier et en nous abreuvant de toujours ces même images, on finit par y adhérer, et à perdre ce je ne sais quoi qui fait de nous une personne différente, à part entière.

  • Leave a Reply