Thermomix : si tu sais lire, tu sais cuisiner…alors je ne sais pas lire !

Je sais d’hors et déjà que cet article va amener du débat pour avoir lu d’anciens billets n’approuvant pas le robot. Je préviens de suite que les commentaires méchants et déplacés seront de suite mis à la corbeille, ça doit être constructif sinon je n’y vois aucun intérêt ! Il me tient à cœur depuis un moment mais avec l’ancien blog Mademoiselle prend soin d’elle ça n’avait pas vraiment de sens vu le thème beauté très fermé du blog.

thermomix4

Je plante le décor :

Il y a un an la folie Thermomix gagnait ma famille plus rapidement qu’une épidemie de peste… à côté c’est de la gnognotte. Tout a commencé avec une lointaine cousine fraîchement épousaillée. La pauvresse n’avait jamais vécu avec son chéri avant et n’avait pour ainsi dire jamais cuisiné et donc a sans doute voulu épater le monsieur en lui préparant de bon petit plats rapides et savoureux. Donc Thermomix a rejoint ce foyer. Et de là les éloges ont plu, on se serait cru en pleine mousson. La miss était devenue un cordon bleu en à peine 15 jours ! Sa maman a rapidement investi dans LA CHOSE ainsi que ma tante, sa voisine, sa meilleure amie, la voisine de ma tante, un couple d’amis de mes parents et bim ! On approchait du moment fatidique jusque là écarté : LA DEMANDE DE RENDEZ VOUS POUR UNE REUNION !!!!

On avait réussi à l’éviter et je sentais ma mère qui commençait à plier et le pire… mon père allait dans son sens ! Arrfff faiblesse quand tu nous tiens, M Confetti et moi avons dit finalement ok pour une réunion.

La réunion :

Une hôtesse des plus charmantes est venue, d’un autre côté elle avait tout intérêt à être aimable à 1000€ l’engin, elle a forcément une jolie commission la dame. Donc elle commence par un blabla sur la société, la bête et son parcours à elle, rien d’intéressant, moi j’attendais de voir cuisiner Terminatorix ! J’en avais tellement entendu parler « il fait tout ; le potage, la purée, la crème pâtissière  tu as des desserts de fête, des plats de roi, en un rien de temps et surtout pas besoin de savoir cuisiner« .

Donc suite au choix préalable (la dame 15 jours avant t’envoie un mail pour proposer des recettes et là tu choisis et tu vas acheter ce dont tu as besoin pour jour J), nous étions fin prêts à voir ce que le gros bébé avait dans le ventre.

On partait pour une fougasse, un velouté de petit pois, de la semoule accompagnée d’un poisson blanc et légumes en brunoise avec pour finir un sorbet aux fruits rouges. Autant vous dire qu’on s’est régalé, en 2 h de temps tout était bouclé y compris les signatures sur les chèques. Eh oui on avait craqué MA mère, mon père, M confetti et moi ! Seuls mon frère et sa femme avait fait de la résistance prétextant que tout était trop bien ficelé…les malins !!!!! Il faut savoir que nous sommes des rebelles généralement, on ne tombe pas si vite dans le panneau mais là on avait rien à redire, M Confetti qui prend toujours un temps de réflexion là a dit ok.

Bref une réunion rondement menée par cette très aimable dame qui tout au long de la réunion n’a eu de cesse de répéter comme argument SI VOUS SAVEZ LIRE VOUS SAUREZ CUISINER.

thermomix collage

Nos profils de cuisiniers :

Ma mère : fait de la vraie cuisine de maman, une délicieuse blanquette, un succulent boeuf bourguignon, du choux farci à pleurer bref elle ne s’aventure pas dans les mélanges sucrés salés, dans les épices des contrées lointaines et c’est très bien comme ça.

Mon père : RIEN… même les pâtes il les loupe, par contre il adore manger la bonne et gourmande cuisine lorraine.

M Confetti : il a le palais fin et surtout cuisine très bien. Il m’a quasiment tout appris, il est patient, calme. La cuisine pour lui c’est un vrai plaisir surtout la pâtisserie, il est hyper créatif, on se régale très souvent les week end quand il est derrière les fourneaux et ma mère apprécie beaucoup ses conseils.

Et moi : Pas une top chef mais pas une nullos non plus, on va dire que je me situe dans la moyenne. J’aime tenter les trucs les plus difficiles ou bizarres mais je déteste cuisiner, je fais l’effort pour ma famille sinon ça serait japonais tous les jours.

Ce qu’on en attendait :

Ma mère : tenter de nouvelles choses, sortir des terres connues, avoir un robot qui fasse plein de choses.

Mon père : que ma mère fasse du pain pour ne plus en acheter, véridique !  Il s’était mis ça dans la tête, « mais achète une machine à pain ça coûtera moins cher » avait dit mon frère, tu m’étonnes !!!

M.Confetti : il avait investi 3 mois avant dans un Kitchenaid et était assez content de son petit bijou couleur pomme d’♥.

Et moi : arrêter d’acheter du emporter pour le midi et cuisiner des plats plus sains tous les jours, apprendre à aimer cuisiner et devenir plus que moyenne.

Les débuts :

Alors on s’est TRÈS vite rendu compte qu’il fallait un apprentissage pour ce robot, que les cousines débutantes en cuisine avaient pas mal pipoté sur le potentiel de ce robot. Que la dame avait effectivement fait une réunion du tonnerre où tout se goupillent à merveilles avec un talent d’oratrice digne des plus grands.  Que les plats à cuisiner sont gras, je n’ai jamais autant consommer de beurre et de crème que ces 6 derniers mois. Que j’ai beaucoup gaspillé de marchandises à cause de ma multitude de repas foirés et immangeables.

NON il ne faut pas que savoir lire pour savoir cuisiner, il faut également lire entre les lignes et souvent changer les dosages. Il faut également avoir du temps car en 30 minutes on ne fait pas un repas pour Gargantua.

Ma mère a eu besoin d’un temps d’adaptation, elle a fait de pas mal d’essais avant de faire LE fameux pain, elle a loupé aussi des sauces et des gâteaux plutôt basiques, la purée elle ne parvient pas à la faire, je trouve ça assez perturbant pour un robot à ce prix ! Elle reconnait qu’il vend du rêve mais que ça ne suit pas derrière et est déçue des livres de recettes dont il faut à chaque fois modifier les quantités pour obtenir un résultat correct. Ceci dit ce robot lui permet d’oser davantage de choses.

Et nous…c’est une cata et je pèse mes mots ! M Confetti a baissé les bras au bout de 2 mois, écoeuré de la cuisine, tout ce qu’il fait il le rate, un vrai désastre. Pour ma part je m’accroche, j’ai gaspillé une quantité folle d’ingrédients mais mon amour propre en prendrait un coup si je m’avouais vaincue.  Je loupe facilement un plat sur 2. Je trouve qu’il cuit trop la viande, pas assez le riz, on a raté des pâtes à la carbonara, la honte !!!! Une mayonnaise ou une chantilly, le b.a.-ba de la cuisine, et bien je n’y suis jamais parvenue, impossible à réaliser. Bref il est loin des prétentions que les hôtesses revendiquent.

thermomix6

Ce que ça a changé :

Une hausse claire et nette du budget alimentation car forcément on essaie, on rate, on retente on rerate. Quand on rate on a rien sous la main donc on commande une pizza car il est trop tard pour retenter autre chose. Et puis il faut une tonne d’ingrédients même pour une bête recette.

Une surconsommation de produits gras évidente.

Thermomix est devenu le sujet de toutes les conversations familiales, une véritable horreur, même Little Demoiselle n’en peut plus.

L’impression d’être entrée dans une sorte groupe, le groupe des Momix comme elles aiment se nommer sur le net, ça me fait flipper ! Pire que les réunions Weight Watchers, elles cherchent à te conditionner le cerveau pour être certaines que tu ne diras pas de mal sur cet objet « révolutionnaire ».

Il y a un mois il a failli partir sur Ebay car on en pouvait plus de tout ce gachis, de cette arnarque au robot fantastique mais je me suis dit que j’allais lui donner encore une chance jusqu’à Noël et après il dégage.

Bilan :

Ses + :
– il fait TOUT (mal mais il fait tout) , accès gratuit à +9000 recettes sur le net, l’amabilité de l’hôtesse (je le souligne même si c’est son taf)
– sa puissance

Ses- :
– son prix exorbitant,
– au bout de 2 mois on nous a changé à ma mère et moi nos couvercles car il y avait un défaut,
– il est bruyant et ça sonnerie d’arrêt irrite mes nerfs et ceux de mes chats,
– il n’est pas pratique à laver,
– une fois lavés les matériaux gardent malgré tout les odeurs de ce qui a été cuisiné,
– il ne te fait gagner aucun temps à part pour le risotto mais il reste moins savoureux,
– tu ne peux pas quitter des yeux le livre de recettes car les détails et les étapes se bousculent comme une procédure notariale,
– aucune place à l’improvisation et à la créativité,
– le côté intolérant des hôtesses (car elle est gentille la dame tant que tu ne le critiques pas) et des personnes le possédant me dérange énormément. Quand tu viens à donner un avis négatif et bien tu es banni du groupe des Momix YOUHOU !!!! Jour de fête !!!!

Voilà je pense que c’est un peu près tout. Vous aurez compris que ce robot pour moi n’est ni plus ni moins qu’un puissant blender qui se veut remplaçant culinaire mais il n’en est rien ; les recettes sont moins créatives moins esthétiques et beaucoup moins gourmandes que celles qui sont faites maison. Un gros flop ! A ce prix là j’aurais préféré une semaine de thalasso !

Et vous, connaissez-vous Thermomix de chez Vorwerk ? Etes-vous adeptes de ce genre de robot à tout faire ?

 

 

 

Comments

  • 8 novembre 2013
    reply

    1000€ 😮 j’en tombe de ma chaise de bureau !!!!!!!

    Punaiseeeee !!
    Bin tu m’étonnes que tu sois énervée, à ce prix là il pourrait t’ajouter de la truffe dans ta purée oué !!!

    En général, les trucs en réunion de ce type je les fuis car je craque et je regrette après. La semaine dernière je suis allée à une sur des produits de beauté soit disant nautrels, sans silicone etc. j’ai demandé à voir l’INCI des produits, et c’était que des produits de synthèses… même les hotesses n’étaient pas au courant car elles savaient pas les reconnaitre…. et qu’on leur avait dit de balancer un discours prônant le naturel… ça m’a fait chier pour elles car elles étaient sympa, mais bon… du coup personne n’a rien acheté vu que j’ai un peu pensé à haute voix… ^^

  • 8 novembre 2013
    reply

    A ça c’est un article qui dépote ! C’est bien dit, bien balancé ! Alors, je connais ce robot par ma belle-mère qui ne jurait que par ça. Elle s’en sert depuis 3 ans et elle en est contente mais pour tout dire, je pense qu’à part les soupes et les crèmes, elle ne fait pas grand chose d’autre avec… Bon, elle l’a acheté d’occasion à un de mes amis qui n’en avait pas vraiment l’utilité. Elle a du racheter la spatule car elle a fondu et je trouve les matériaux moyens. Et je trouve aussi le bruit insupportable !!! En gros tous les défauts que tu vois… Mais bon, elle me fait du sucre glace ce qui est cool car ça me revient moins cher au kilo…
    Si ça peut rassurer, j’ai un robot d’une autre marque qui ne fait pas tout mais qui est de LA MARQUE aussi et qui a pour fonction de mixer et qui est incapable de le faire ! On se fait avoir partout !!!
    Bonne journée…

  • 8 novembre 2013
    reply
    Camille

    Bonjour,

    Je dois dire que suis moi aussi sceptique quand à cet appareil. Je ne l’ai pas testé moi même mais ma mère en possède un depuis quelques temps et elle en est très contente, j’avoue avoir été impressionée quand elle a fait de la crème glacée en 10 minutes. Le seul vrai défaut qu’elle lui a trouvé c’est que avec ce robot tu ne peux rien inventer, tu te cantone aux livres sinon ça fait pas comme tu veux.
    Tu parles aussi du kitchenaid, qui m’interressais pas mal à une époque. Je rêvais de pouvoir faire mes brioches maison aussi bonne que celles de la boulangère, après bien des essais, rien de très concluent. Mais là encore niveau prix ce n’est pas donné et il est fourni seul alors selon se qu’on veut faire, il faut acheter en plus des accessoires et à 100 euro et plus l’accessoire ça reste très cher.
    Donc je ne sais pas, ces robots me laisse un perplexe, je me demande si tout ça se n’est pas un effet de mode, on nous vend du rêve. On nous dit tellement qu’il peut TOUT faire, perso je vais attendre qu’ils en sorte un qui fait aussi la vaiselle!!! 🙂

      • 11 février 2015
        reply
        Arc en ciel

        Une machine à pain peut très bien faire la pâte à brioches, car elle garde la bonne température pour lever la pâte… Depuis 6 mois je régale ma famille avec des brioches maison: le secret: de la bonne levure et de la patience pour laisser bien lever… après je cuits tout dans le four, et pas dans la machine.

  • 8 novembre 2013
    reply

    Merci pour cet article, je parlais de ce robot avec une autre personne dernièrement. Et elle me disait qu’il existait une version de ce robot chez B… une enseigne d’électroménager à 450€.
    Perso moi, j’ai mon KEN(wook) pour préparer et ma cocotte minute, ça me suffit.
    BIses

  • 8 novembre 2013
    reply
    Sissi

    C’est très tentant tous ces appareils culinaires. Le souci je trouve, outre leurs prix, c’est leur encombrement et la difficulté quelquefois à les nettoyer. Alors si en plus le résultat obtenu est décevant, il est certain que l’on ne peut que regretter cet investissement. Je ne connaissais pas le Thermomix mais j’avais des vues sur le Companion de Moulinex dans le même genre (http://www.cuisinecompanion.moulinex.fr/#), en vente chez Darty notamment (http://www.darty.com/nav/achat/petit_electromenager/robots_cuisine-robot/robot_cuiseur/moulinex_hf800_companion.html). Eh bien je suis très hésitante puisque c’est vraisemblablement le même genre de robot. Je crois que je vais plutôt investir dans un blender chauffant pour préparer de bonne soupes pour le coup. En tous les cas merci Coralie pour cette mise en garde mais je suis désolée que tu aies connu cette mauvaise expérience.

  • 8 novembre 2013
    reply

    bonsoir,
    Alors je possède ce gros machin dans ma cuisine!
    Je m’en sers au moins une fois par semaine!
    Je ne cuisine que les desserts avec! la crème anglaise, un délice… des gäteaux à foison, des chouquettes… Bref c’est mon partenaire (non pas minceur) mais pâtisserie!
    C’est le seul (ou presque avec Kenwood) qui chauffe donc cuit!
    Bref je n’ai jamais connu de déboires avec cet appareil!
    La ou je te rejoins c’est qu’effectivement il faut un temps de pratique, savoir déjà cuisinier à la base (ce qui n’est pas mon cas, mon chéri le fait très bien!), qu’il faut adapter les recettes des livres car les quantités sont parfois tronquées! oui il fait du bruit c’est vrai!
    En ce qui concerne le lavage moi je mets de l’eau avec du liquide vaisselle et je le fait tourner à 100° pendant quelques minutes et c’est plutôt une bonne technique puisqu’il est nickel! (je le passe aussi en machine à laver!)…
    je pense qu’on est Thermomix ou pas, mais j’avoue qu’il me sauve mes desserts!!
    :-)))))
    Bonne soirée!

  • 8 novembre 2013
    reply

    Argh, c’est le premier avis que je lis sur le Thermomix qui est mauvais. J’avais voulu m’en faire offrir un il y a quelques années, mais c’était trop cher. J’étais un peu dégoûtée et j’attendais le jour où je pourrais me l’offrir, je crois que je vais passer mon tour 😀 J’ai acheté un robot Kenwood du type KitchenAid en juin, je vais le garder vu que j’en suis ravie 🙂

  • 9 novembre 2013
    reply
    Caroline

    Je ne connaissais pas du tout ce robot mais c’est sûr que vu ce que tu en dis je ne l’achèterai pas 🙂
    C’est abusé quand même vu le prix !
    Nous on nous a offert le kitchenaid et j’en suis ravis !
    Ma soeur l’a et m’en avait dit du bien. Pour tous les gâteaux et pâtes il est très bien.
    Pour info pour ton père, nous nous sommes achetés une machine à pain à Lidl pour 49 euros et elle fonctionne super bien. Les recettes de pain fournis sont top et on peux même y faire de la pâte à pizza 😉
    Un bon weekend à toi

  • 9 novembre 2013
    reply

    Alala j’ai beaucoup entendu parler de Thermomix ces derniers mois… Ma soeur et ma mère ont craqué et se sont chacune offert ce robot dont je trouve le prix exorbitant. Un peu fainéantes elles étaient ravies d’avoir un robot qui leur fasse « TOUT ». Apparemment elles en sont quand-même contentes (heureusement pour elles, en plus j’ai pu récupérer l’ancien robot de cuisine de ma mère donc j’ai fait une affaire lol). Elles font apparemment de beaux gâteaux et de bons petits plats avec. Mais personnellement je ne me verrais pas dépenser une somme pareille dans un robot de cuisine ! Je n’aime pas trop cuisiner c’est vrai, mais ce n’est pas ce robot qui changerait mon avis perso sur ce point. Et puis elles se vantent tout le temps d’avoir préparé leurs petits plats mais comme dit mon chéri : si il suffit juste de lire le livre de recette et d’ajouter les doses demandées puis que c’est le robot qui fait tout, où est le mérite ^^ Quant à moi je pense que devoir tout le temps laver les accessoires me gonflerait rapidement. Je sais que je n’en aurais pas l’utilité. Par contre il parait qu’ils ont une très bonne durée de vie !

  • 10 novembre 2013
    reply

    Et bien, je ne suis pas très rassurée par ton article !! Je viens de craquer pour le Thermomix et suis en attente de livraison. J’ai fait deux réunions histoire d’être un peu convaincue. J’ai eu pas mal de retours positif pour un seul négatif du coup rien d’inquiétant jusqu’ici. Donc, je vais bien voir. Sinon, j’ai déjà le Kitchenaid avec quelques accessoires, j’aime cuisinier autant le sucré que le salé, c’est un vrai plaisir que de tester de nouvelles choses (pains, brioches, pâtes fraiches réussis…). Par contre, je pense que ce n’est pas l’appareil quel qu’il soit qui donne l’envie et le temps (de notre vie de digne hors week end j’entends) de cuisinier. On a tous un tas de truc super génial, révolutionnaire… acheté sur un coup de tête qui traîne dans un fond placard, le hic c’est le prix de la bête !!!! Espérons que je ne vais pas être déçue ?!

  • 12 novembre 2013
    reply

    Ah ben ca alors, c’est la première fois que je vois un avis négatif sur ce robot! J’étais tentée il y a quelques mois, et j’ai renoncé (trop cher pour moi). Au final je n’ai toujours pas de robot, mais un soupmaker qui est bien pratique pour cet hiver (pas chiant, et pas cher).
    Pour la pâtisserie, je vais donc continuer « à l’ancienne » pendant quelques temps encore (bon, j’avoue que les Kitchen Aid m’attirent, mais c’est plus que question de look je crois!)
    Merci pour ton avis sincère en tout cas!
    Bises

  • 12 novembre 2013
    reply

    Hahahahahahaah !! J’ai trop rigolé avec ton article ! Le groupe des Momix !! Excellent !!!
    Je suis désolée de ta mésaventure ..

    J’ai vu un reportage sur la vente de ce robot chez mes parents.
    J’étais fascinée par la capacité de la vendeuse à éblouir les clients ! Un super avocat du Thermominator ;D ! J’aurai A-DO-RE assister à une telle réunion : je l’aurai rendu folle !!

    Si ce truc était vraiment révolutionnaire, les marques connues auraient lancé leurs versions depuis belle lurette. Sauf que les marques habituelles savent qu’elles vendent des robots à des cuisinières : pas à des ingénieurs de la Nasa !

    A votre place, j’aurai contacté la vendeuse pour qu’elle récupère son robot sous menace de la Thermomiwer ! Il y a, comme dans toute vente, un droit à rétractation et encore plus quand l’objet ne remplit pas ses fonctions, surtout à ce prix là !

  • 21 janvier 2014
    reply
    macarez

    J’ai lu ton avis sur le tm avec plaisir, je me suis laissée tentée par le tm en juin dernier et je viens de le revendre (très rapidement d’ailleurs !) pour les raisons suivantes :
    – trop mais alors vraiment trop bruyant : meme pour une bechamel vitesse 4, le bruit est assourdissant, faut dire que j’ai une cuisine ouverte ; de plus la sonnerie est agacante
    – le coté « secte » m’enerve aussi, ne surtout pas dire de mal de son tm sur le net, peut être à cause du prix ?
    – pour realiser une recette avec succes il faut peser tout sinon tu rates (des personnes arrivent a adapter des recettes avec lhabitude mais c pas mon cas)
    – cuve trop petite : chez moi quand on fait de la soupe c’est pas 1 litre …
    – je n’utilisais pas le varoma ou très peu, de plus quand tu cuis ton poisson et que tu fais une sauce, et le riz il n’y a pas de fonction maintien chaud, ça refroidit
    – le pain n’est pas aéré, quand l’appareil pétrit la pate, il se déplace sur le plan de travail =>obligée de le tenir …pour pas qu’il tombe
    – j’utilisais toujours mon batteur pour monter les oeufs en neige, car avec tm ça ne réussissait pas à tous les coups
    – ma conseillere est venue me le présenter, a pris le bon de commande et je ne l’ai jamais revenue : elle est quand même censée revenir te faire une démo quand tu as reçu la bête
    Depuis que je l’ai vendu il me manque quand même pour certaines choses : le côté pratique pour faire des cremes dessert, sauce bechamel, creme anglaise, risotto, mais 1000 € pour ça …
    Moulinex a sorti un robot similaire, pour ne pas faire de pub, moins cher moins bruyant, il me tente, à voir …

  • 14 avril 2014
    reply
    Cha

    Bonjour
    J ai le companion
    L appareil en lui même est vraiment bien
    Mais je suis reconnue dans ton blog
    Je rate des choses, je ne gagne pas tjrs du temps
    C est un peu aseptisé , ça ne rissole pas, donc pas de sucs
    On ne crée plus
    Et on mange plus gras
    Malgré tout je persiste, 564e tout de même, alors je me force à m en servir 1 x par jour ( je travaille)
    Mais je pense que c est plus un objet a avoir en + de sa cocotte etc
    Byebye

  • 18 janvier 2015
    reply
    fomimi

    Merci pour ce descriptif si intéressant. J’hésite à m’en acheter un, c’est vrai qu’on n’en entend que du bien. Mais quand on cherche sur internet des avis négatifs, et bien on trouve et bizarrement, ce sont toujours les mêmes choses qui reviennent. Comme quoi …
    J’ai RDV demain pour un essai, j’ai tous les points négatifs en tête, je vais tester la tolérance de l’animatrice.
    Encore merci

  • 1 février 2015
    reply
    indiofrances

    Merci pour cet article que j’ai trouvé honnête. Même s’il ne s’agissait pas de me faire une opinion, qui était déjà établie : pour moi ce genre d’appareil c’est l’anti-cuisine. Ce que j’aime, aux fourneaux, au-delà de la nécessité de s’alimenter, c’est la part de créativité et de liberté qu’on y met, les effluves au-dessus de la casserole, le choix de rectifier l’assaisonnement, et aussi un peu du don de soi pour ceux à qui l’on prépare le repas – la convivialité, quoi, les commentaires autour de la tablée, etc. Ce qui mérite à mon sens que l’on décide d’y consacrer un peu plus de temps (si tant est que ce type de machine en fasse vraiment gagner beaucoup au bout du compte).

  • 11 mai 2015
    reply
    mily

    hello , oh la la , je kiffe trop ton analyse de cette m***e qui coûte hors de prix !!!! j’adore , tes commentaires m ont trop fait rire !!!! en plus , c’est exactement ce que j’en pense de ce robot !! j’aurais bien aimé me faire inviter à une réunion , enfin , j espère , histoire de mettre l’hôtesse embêtée à répondre avec qq questions pièges , dont j’ai déjà pensées !!!!!!
    encore félicitations pour ton analyse très honnête !!! excellent ! bravo !!!

  • 2 août 2015
    reply
    OFr

    Hey!

    J’aurais pu écrire cet article, et même pire! Enfin quelqu’un qui n’est pas ravie de son Thermomix! Nous devrions créer un club qui s’appellerait «je cuisine très bien sans Thermomix». Ceci est un commentaire très long. Je vous conseille donc un thé avec des biscuits pour l’accompagner.

    Pour commencer, je suis d’accord avec tout: le bruit, la sonnerie, le bol qui garde l’odeur des plats, l’augmentation des quantités de beurre/huile et autres ingrédients gras, les recettes ratées, le budget qui s’envole, la pression de la famille pour acquérir la bête, les recettes du bouquin dont les quantités sont fausses et qui ratent presqu’à coup sûr, etc.

    À mon sujet : je vis au Royaume Uni, je n’ai pas accès à de nombreux ingrédients communs en France. En réalité, j’ai acheté le Thermomix pour pouvoir faire de la brioche moelleuse et aérée, après que ses mérites m’en soient été vantés par ma mère (comme la vôtre, cuisinière hors-pair) et ma sœur (qui ne sais rien faire de ses dix doigts) qui voyait la pâte gonfler sous leurs yeux ébahis et la brioche dévorée en quelques secondes sans avoir le temps de la laisser refroidir. Ça aurait tellement épaté mes collègues de bureau ! Pour moi, toutes les autres fonctions étaient bonus, plus spécialement si elles pouvaient combiner plusieurs appareils et me faire économiser de la place dans la minuscule cuisine

    À noter que je ne mange jamais de béchamel, très peu de féculents, quasiment jamais de dessert. Je déteste le chocolat. Je mange normalement, sans trop d’excès. Je vis dans la capitale européenne de la maladie cardiovasculaire, où la principale cause de feu domestique est la poêle à frire laissée sur la cuisinière, les pommes de terre, et notamment les frites bien grasses, étant la nourriture principale des autochtones.

    Mais, je me disais que l’acquisition de cette machine à la mode ne pourrait qu’être bénéfique. Je vis seule, et même si je ne prépare pas de repas pour 4 personnes tous les jours, le moment viendrait où j’en verrais l’utilité.

    Dernière chose, dans ma région, les rares personnes qui possède le Thermomix sont les ‘Desperate Housewives’ : en général, des femmes, qui ne travaillent pas ou peu, avec des enfants mais pas trop, qui sont par monts et par vaux prenant le café/brunch/lunch avec leurs amies, toutes comme elles, et qui vivent dans les maisons individuelles dans les quartiers chics.

    Let’s start !

    Malheureusement pour moi, ma démo a plus ressemblé à un film d’horreur qu’autre chose. J’avais choisi dans la liste la soupe au poivron rouge, le pain ciabatta, le gratin de légumes à la béchamel et le sorbet aux fruits. Jusque-là, rien d’horrifiant.

    La Dame Thermomix (et croyez-moi, lui affliger une majuscule n’est que lui donner plus d’importance qu’elle ne le mérite) arrive donc sous la pluie, élément indispensable à la vie de tous les jours ici, ruisselante de tous ses bagages et livres de recette, et quitte ses chaussures dans mon entrée avant de me demander où se trouve ma cuisine. Elle est bien familière cette Dame !

    Elle enfile un tablier (toujours pieds nus dans ma cuisine) et commence son speech, étale tous ses bouquins, dont un sur les recettes au chocolat ; rien que de le voir sur la table, j’ai la nausée… (cf. je déteste le chocolat). Je veux juste qu’elle commence à ‘cuisiner’ (guillemets intentionnels).

    Elle commence donc par réduire en poudre des lentilles corail pour épaissir la soupe au poivron, puis passe à la pâte à pain, pour qu’elle ait le temps de lever avant de mettre au four. Voilà une machine bien huilée, me dis-je. Je précise que dans la liste des ingrédients pour la démo, il était précisé d’acheter de la levure sèche. De toute façon, dans ce pays, il n’y a pas trop de choix en la matière, puisqu’ils mangent tous du pain carré en tranche.

    La pâte à pain réalisée à vitesse grand V, tout comme le reste de la démo, repose/lève maintenant dans une assiette sur la table. La Dame finit la soupe, lui ajoute la farine de lentille précédemment mixée. Je la goute et suis agréablement surprise. Elle est très bonne.

    On passe donc à la béchamel – je suis éblouie. Puis la Dame étale soigneusement les légumes dans le Varoma pour les faire cuire en même temps que la sauce – waou !

    Et puis, le clou du spectacle : le sorbet. J’avais acheté des framboises, mon fruit préféré… Et là, c’est la catastrophe.
    La Dame, qui me dit qu’elle utilise son Thermomix plusieurs fois par jour depuis des années, oublie de mettre le bec verseur sur le couvercle. En quelques secondes, de la framboise jaillit du couvercle sur le mur contre lequel le Thermomix est placé, sur à peu près un mètre de hauteur ! Le film d’horreur commence…

    Le Dame se confond en excuses, me rassure que ceci ne lui est jamais arrivé auparavant, mais la seule chose à laquelle je pense est que ma caution pour mon appartement vient de s’envoler aussi haut que les framboises. Elle arrête donc la bête, récupère la framboise égarée sur le couvercle de la machine avec les doigts (!!!) et la fait retomber dans le bol. S’était-elle lavée les mains ? Puis elle positionne le fouet à l’intérieur pour continuer la recette, ignorant les dégât déjà causés. Est-elle folle ? Entre-temps, je me suis assise, sentant l’évanouissement s’approcher dangereusement. Elle CONTINUE donc le sorbet en ignorant le ‘sang sur le mur’, sur le plan de travail, sur la machine à laver, le micro-ondes, l’évier, son tablier, ses propres vêtements et ses pieds nus…

    Là, je décide d’expédier la Dame vite-fait, bien fait, et la laisse remplir tous les documents pour acquérir la machine. J’avais prévu et économisé pour l’avoir après-tout. Je me dis que je suis juste malchanceuse et que si ma mère, ma sœur et toutes leurs amies ont le Thermomix et en sont ravies, cette démo n’est pas représentative de la qualité de l’appareil. J’achète donc l’engin.

    J’aide la Dame à remballer toutes ces affaires, qu’elle badigeonne de framboise au passage. Au bord de la crise de nerfs, je décide de ne pas la raccompagner à sa voiture, chose qui ne me ressemble pas, mais compte-tenu des circonstances, c’est ça ou je la mords. Elle passe la porte, et je m’écroule, en larmes. Les nerfs.

    Après m’être calmée, j’évalue le résultat de la démo : la soupe est bonne jusqu’à la découverte d’une masse de poudre de lentilles coagulée que j’ai dû retirer. Les légumes au Varoma pour le gratin ne sont pas cuits, loin de là. Je finis de les cuire dans mon autre robot à vapeur. La béchamel refroidie est tellement épaisse qu’elle est difficile à transvaser dans le plat à gratin. La pâte à pain n’a pas levé, et elle ne lèvera jamais – direct à la poubelle. Quant au sorbet à la framboise…et bien, j’en suis toujours à essayer de l’enlever de mon mur, après avoir dû nettoyer littéralement toute ma cuisine (machine à laver, sol, plan de travail, cuisinière et évier).

    Cela fait maintenant 8 mois que je possède le Thermomix.

    Au début, je me suis forcée à l’utiliser une fois par jour. Et puis au fil du temps, je me suis rendu compte que je pouvais:
    1. faire une ratatouille en moins de temps, avec moins de matière grasse et en quantité raisonnable pour une personne sans que j’en ais à en manger pendant une semaine,
    2. une béchamel toute aussi bonne,
    3. une sauce bolognaise qui n’attrape pas,
    4. une petite mayonnaise au robot à main,
    5. une petite quantité de ketchup sans en faire 1,2kg selon la recette (OMG qui consomme autant de ketchup !),
    6. faire bouillir de l’eau (waou !) pour les pâtes, le riz ou les pommes de terres,
    7. etc.
    … et tout ça, sans le (maintenant pour moi, tristement célèbre) Thermomix !

    Toutes les recettes que j’ai essayées du bouquin ont toutes raté, sans exception. J’ai tenté la brioche 12 fois avec toutes les levures disponibles (fraiche et autres) dans mon pays d’accueil, sans succès. Je me suis rendue compte aussi que mon budget pour la nourriture avait considérablement augmenté, un comble pour une personne vivant seule. Je n’ai jamais autant consommé de liquide vaisselle ! Je n’ai jamais autant utilisé de matières grasses dans mes plats. Je n’ai finalement jamais osé apporter quoi que ce soit à mon bureau, de peur de ruiner ma réputation de française et de bonne cuisinière, que j’ai mis des années à construire.

    Ma mère me vante toujours les mérites du Thermomix au téléphone et de toutes les recettes qu’elle fait. Ça m’irrite au plus haut point. Elle a toute la journée devant elle pour essayer, rater, re-essayer, re-rater et aussi mon gourmand de père et trois gros chiens pour manger les ratages. Au fil des mois, je me suis servie du Thermomix que très peu. Je ne tombe plus dans le piège des essayages de recettes. Quelle personne vivant seule a besoin de faire des repas pour 4 personnes, en sachant que toute altération (réduction dans mon cas) de la quantité des ingrédients de la recette garantie un ratage total ?

    Je ne m’en sers que pour les bases, et encore ! Même comme ça, il ne râpe pas (les carottes ou le fromage par exemple – il en fait des confettis plus ou moins grossiers), ne coupe pas en tranche (le saucisson-graal que mes parents m’envoient en colissimo), ne cuit pas (bien) à la vapeur, peu importe comment on dispose les légumes et pire encore la viande ou le poisson. J’ai donc ressorti mon fidèle cuiseur-vapeur du placard.

    Il permet de réaliser quelques bonnes choses, mais qui ne se mangent pas tous les jours si l’on veut vivre longtemps et en bonne santé.

    Bref, l’acquisitione du Thermomix est l’une des plus grosses erreurs que j’ai faite. À ce prix-là, j’aurais mieux fait de me payer un nouvel ordinateur portable, dont la pomme n’aurait pas fini en sorbet. Je peux dire que cela fait presque deux mois que je ne me suis pas servie du tout du Thermomix et je le vis très bien ! Après tout, je savais très bien cuisiner avant, sans avoir besoin de savoir lire ! (phrase que je n’ai pas entendue lors de ma démo. Ça m’aurait bien faite rire, mais peut-être n’étais-je pas tout à fait consciente pendant toute la durée de la dite-démo…)

  • 13 août 2015
    reply
    Emmanuelle

    Mais si j’avais lu votre article avant….. Ca m’aurait évité d’acheter un thermomix pour le revendre 10 jours plus tard

  • 12 novembre 2015
    reply
    Anne-laure

    Merci pour cet article génial !!!! Apres l’avoir lu, je suis fermement décidée à résister à la pression de la belle famille qui m’en parle toutes les semaines je n’en peux plus!!!!! C’est une secte !

  • 24 septembre 2016
    reply
    MARIUS

    Bonjour à vous.
    Cet article m’a bien interessé… il est vrai que je n’avais pas trop lu d’avis aussi défavorables sur ce robot et je suis vraiment désolée pour toutes celles qui ont été déçues par lui. Il ne m’a déçu que sur des plats que j ‘avais l’habitute de faire d’une manière traditionnelle comme la ratatouille par exemple et pour laquelle mon compagnon n’a strictement interdit de la faire avec le termomix. Je ne l’utilise pas tous les jours car je cuisine plutôt avec mes gamelles et par exemple faire un risotto dans mon termomix serai pour moi une hérésie. Je considére cet appareil plutôt comme un aide à la cuisine ,donc pour cetaines fonctions seulement (blender, sorbetière, pétrin, mijoteur,mixeur ….)..car avant lui, je n’ai connu aucun autre robot. Tous ne peut pas pas être réalisé avec lui et il faut un minimum connaissances culinaires, et surtout il ne faut pas hesiter à embêter la conseillère termonix qui vous l’a vendu car si elle est consiencieuse elle est toujours de bon conseil et prête à me donner toujours plein d’astuces.

  • 16 octobre 2016
    reply
    larc

    Bonjour à toutes et tous …
    Très intéressants vos commentaires … Alors, je vais me jeter à l’eau … J’ai craqué pour le thermomix au bout de 15 ans de réflexion. Et j’ai même tellement craqué que je me suis lancée à corps perdu dans sa commercialisation … Je suis devenue conseillère !! Youpi ! Après 15 ans d’arret de travail pour m’occuper de mes 4 loulous ( dont 2 porteurs de handicapes), autant vous dire que j’étais fière comme un dindon !! Toutes mes copines ont voulues m’aider, m’ont portées en avant, m’ont fait faire des réunions … C’était super sympa … Sauf que … En interne, la mentalité et l’esprit bon-enfant était malheureusement complètement absent. Le statut des conseillère permet, normalement, d’être complètement autonome et indépendante : pas d’objectifs commerciaux, pas d’obligation d’assister aux formations … Dans les faits, très rapidement, j’ai eu droit à des remarques désagréables et déplacée de la responsable de secteur : mon absence à la réunion qui a eu lieu le jour de la rentrée scolaire m’a été publiquement reprochée … on me reprochait mon manque de motivations et imposait 3 réunions par semaines, alors que je passait du temps à l’hôpital avec mes enfants … Je n’ai pas adhéré ( mais alors pas du tout !) à leurs réunions musiques à fond et défilé des meilleures commerciales avec récompenses en public et obligation de les applaudir … Convocations toutes les semaines pour faire le point sur les objectifs à tenir … Appels jusqu’au harcèlement de « ma responsable … 2, 3 fois de suite tous les jours si je ne décrochait pas … Le pompon lorsque elle a appellé mes clientes , et amies et se faisait passer pour une jeune faisant un sondage … sauf que son numéro perso apparaissait … sondage visant mes capacités de conseillères, le temps passé en démo, le noms et tel des invitées … Nous en sommes à des échanges de mail virulents … Je suis actuellement é^puisée, dégoutée, écœurée de leur comportement. Mon mari souhaite que j’arrête immédiatement. Je suis partagée entre continuer pour honorer mes rdv prochains et accompagner mes clientes au mieux car j’ai à coeur de faire partager ma passion pour la cuisine … Je sais que toutes m’apprécient et je ne veux pas les décevoir … Et je ne souhaite pas que le siège thermomix prennent le relais … En même temps, je ne peux plus me taire … Je bouillonne de les envoyer bouler et leur dire leurs 4 vérités … Voilà, demain j’y retourne avec beaucoup d’amertume … Malgré tout le momix m’aide beaucoup au quotidien, et me permet de trouver des idées de repas rapide et très bonnes … Là-dessus … je suis ravie.

  • 21 mai 2017
    reply
    Geneviève

    Mais quel bonheur de vous lire!

    Je ne suis pas grande cuisinière et mes choix alimentaires me poussent à manger simple ( pas de viande, pas de gluten et pas de produits laitiers). Avant le Thermomix j’utilisais un cuitvapeur Seb à 25 euros que j’ai depuis 10 ans, un mini hachoir Seb très puissant ( 3 lames) à 40 euros, un mixeur plongeur pour la soupe et un fouet à main pour battre les blancs d’oeufs (qui doit bien avoir 20 ans!) Le cuitvapeur avait sa place sur mon plan de travail, le reste contenait dans un tiroir. Je n’aime pas les plats en sauce, les plats gras, je suis une adepte des plats au four, des légumes et poissons vapeur ou papillote , j’utilise beaucoup le Wok et ne suis pas fan de desserts trop sucrés. Je vie seule avec ma fille adolescente. Il faut que la cuisine soit rapide ou que je puisse lancer la cuisson et ne plus m’en occuper. Donc pas vraiment la nécessité de cuisiner beaucoup.
    Il y a trois ans j’ai assisté à une super réunion comme vous l’avez si bien décrite. Le truc qui vous scotche sur place. J’ai eu le malheur, lors de cette réunion, de trouver que cet appareil avait vraiment l’air super!!!
    Mon compagnon à gardé ça dans le creux de l’oreille il en a un chez lui et me portait souvent des soupes onctueuses et délicieuses.
    Ce qui devait arriver arriva…il m’en a offert un à Noël dernier!Le modèle électronique, et il a pris un bol supplémentaire.
    Je me suis de suite sentie très très mal car je connais le prix de la bête et je savais déjà que JAMAIS je ne le rentabiliserai.
    Et là le cauchemar à commencé :
    Je ne peux plus mettre une courge butternut coupée en deux à la cuisson vapeur car les paniers sont trop petits. C’était pourtant possible en jouant avec mes 3paniers à fond amovible de mon cuitvapeur. Et c’est super pratique car crue c’est dur à peler ou à couper en morceaux.je pouvais ensuite retirer la chair cuite avec une cuillère et l’utiliser pour différentes recettes.Et je mange beaucoup de toute sorte de courges à peau épaisse.
    Je n’ai trouvé absolument aucune recette pour laquelle on puisse mettre les ingrédients, programmer et faire autre chose de son temps. Il y a dans toutes les recettes 10 000 étapes qui demandent des manipulations. et la bête sonne et m’exaspère à chacune de ces étapes, c’est juste insupportable car la sonnerie ne s’arrête que lorsque vous appuyez sur l’écran.
    Moi j’attendais de la bête qu’elle me fasse gagner du temps, pas qu’elle me crispe à toutes les étapes avec sa musique pour me rappeler à l’ordre si j »ai eu le malheur d’aller faire autre chose.
    J’ai donc dû arrêter de faire cuire à la vapeur riz, patates et légumes de la semaine le soir avant de me coucher, comme je le faisais avec mon Seb, au risque de réveiller l’immeuble à cause de la sonnerie en fin de cuisson. Pareil quand je veux lancer la cuisson et sortir. Si la cuisson est terminée avant mon retour ça sonne sans arrêt.
    Au début j’ai passé des soirées à saliver sur ma tablette en sélectionnant sur leur site toutes les recettes et en les basculant si facilement vers l’appareil via la clé.
    Le problème c’est qu’il faudrait faire un menu pour la semaine, sortir la liste des ingrédients pour les courses, car je n’ai jamais tous les ingrédients qu’il faut chez moi.Cuisiner ainsi ça devient vite très cher!
    Tout est trop pesé, dosé, paramétré, séquencé. Je ne fonctionne pas du tout comme ça. Je ne cuisine pas de grands plats, mais ce que j’aime c’est aller au marché, acheter des produits de saison, me faire conseiller par les producteurs. Puis arriver chez moi et improviser en fonction des produits.
    Je suis frustrée de ne pas voir les aliments mijoter, je ne peux pas me baser sur leur couleur ou texture pour juger de la cuisson. Il faut arrêter la cuisson pour ouvrir et goûter afin de gérer l’assaisonnement.
    J’ai parlé de sa sonnerie mais comme vous l’avez fait remarquer, il est terriblement bruyant qd il fonctionne aussi. Ce n’est vraiment pas agréable car on ne peut plus discuter avec ma fille…
    Je n’ai pas la place de mettre un lave vaisselle chez moi et si on ne prends pas le temps de laver la bête de suite après utilisation c’est super difficile, surtout à la main. Donc pas très cool quand tu as des amis à la maison.
    J’ai depuis le début très envie de le revendre ( le second bol est toujours dans le carton!!!)
    Je suis comme vous très agacée de tout ce snobisme autour de ce produit. Celles qui en sont déçues n’osent même pas le dire mais je suis sûre que nous sommes très nombreuses.
    Moi je veux retrouver ma vie d’avant!!!! Mdr
    J’ai peur de vexer mon compagnon…mais la bête va finir sur leboncoin!

  • 7 janvier 2018
    reply
    Munsch

    Que des avis négatifs comment ce fait il ? Il se vend quand même 4500 thermomix par jour …donc si je résume 4500 couillons qui l’achètent ? allons soyons un peu plus sérieux.

  • 11 février 2018
    reply
    MLAFEECLOCHETTE

    ah que je suis heureuse de lire tous ces commentaires négatifs, car attention j’ai lu que tous les avis négatifs étaient forcément des gens de la concurrence payés pour critiquer ce fabulissime appareil. Alors Munsch je ne sais si 4500 couillons achètent cet appareil par jour peu importe. Je suis hermétique à cet appareil qui trône sur le plan de travail depuis 10jours, alors non ce n’est pas moi qui l’ai acheté mais celui avec qui je partage ma vie et a occulté le fait que je cuisine bien et sans appareil
    Bref hier il y avait réunion à la maison (sans moi car personae non grata je pouvais y assister mais ne pas donner mon avis)
    Donc résumons, 10 jours qu’il est là, je viens de gouter un lapin cuit à la vapeur avec soit disant une sauce aux pruneaux et vin rouge. Le lapin n’était pas cuit, la sauce sans gout et le riz … ben du riz quoi
    Pour la réunion d’hier, velouté de lentilles corail au coco (ma soupe est largement meilleure), curry de poulet au tagliatelles de légumes, (je cherche encore la sauce curry , quand au poulet là aussi cuit à la vapeur totalement ininteressant), le sorbet à la banane (au final une simple purée de bananes mise au congélo…..) et la fameuse galette des rois à la frangipane . Alors je rejoins les avis des autres commentaires, beaucoup beaucoup de gras…. de beurre…. de sucre…… Et quel boucan infernal quand il est en marche
    Mais il parait que c’est juste magique, çà cuit même les pâtes, et çà réchauffe le café. Pis quand t’as plus de jus d’orange dans ton frigo çà te presse les oranges (ok mais mon presse agrumes manuel aussi), pis quand tu divises ton budget alimentation par 2….. voire même par 3 soyons fou. Car tu fais des économies de dingue
    Moi ce qui me rend dingue c’est ce côté sectaire, le tas de conneries que le vrp est capable de te débiter, Que tellement çà va te rendre la vie simple en t’envoyant la liste de courses sur ton téléphone, tu ne vas plus rien gâcher, RAAAHHHHHH j’en peux plus

  • 4 mai 2019
    reply
    Provence

    Merci pour cet article. Les détails techniques sont intéressants. Notamment sur la matière grasse en surplus et le temps perdu, en tous cas temps pas gagné. Mais je voulais apporter mon sentiment sur les inconvénients plutôt liés à l’éthique. Pour moi cuisiner ce n’est pas le résultat d’une somme d’ingrédients, c’est le pouvoir de créer quelque chose de nouveau mais qui n’est pas simplement une addition de goûtd existants. Cuisiner c’est surveiller, touiller, couvrir, mouiller, deglacer, sentir, goûter, ajuster,… C’est une compétence qui arrive avec l’expérience, avec l’envie de bien faire et de prendre le temps de bien faire. Le plaisir de cuisiner pour moi ce n’est pas découper des ingrédients (ce que le fameux robot ne fait pas à notre place) mais c’est les mettre en musique. Et cette musique est est unique à chaque fois, la même recette donnera un résultat légèrement différent à chaque fois, à cause de certains ingrédients, de la météo d’un four plus ou moins préchauffé,etc. Bref c’est de la créativité, de l’anti standardisation. Ce genre de robot standardise notre nourriture, nos recettes, nous éloigne d’une cuisine familiale, conviviale. Bref autant aller manger au fast food. Alors j’utilise avec plaisir mes poêles, cocottes, faitouts, sauteuses, casseroles, couvercles, cuillères en bois,…et mon bon sens!! Le résultat est plutôt pas mal d’après mes proches.

  • 10 avril 2020
    reply
    Cedrick

    Je pense que se robot et adapté au perssonne qui ne savent pas cuisiner comme moi cette je sais faire des pate et des steak mes bon manger sa tous les jour plutôt moyen c vrai que jai louper quelque recette simple au début mes apres quelque temp un délice une grande variété de plat je me régale ma femme elle elle a réussi a s’en servir des le début les gateau les plat sale sucrer un délice et tjs une variété de fou donc 1300 euro le matos mes vite rentabilisé car je manger au mc do souvent ct chere et pas trop bon pour la santé donc moi qui suis très radin je dit oui bon investissement si on c pas cuisiner si on a aucun ustensile de cuisine ct notre cas en 1 produit il a tous et fait tous et si la cuisine et petite

Leave a Comment