Focus sur ... Food

3 mois après mon rééquilibrage alimentaire Powerdiet

29 avril 2019

Hello,

Je reviens avec un article un peu différent de d’habitude mais voilà après en avoir parlé sur mon compte Instagram, vous étiez très nombreuses à vouloir connaitre mon avis suite au rééquilibrage alimentaire que j’ai réalisé chez Powerdiet. Je vais essayer d’être précise et de vous expliquer pourquoi ça n’a pas fonctionné avec moi.Il y a quelques mois, je vous disais avoir testé la cure de jus Kitchendiet que j’ai vraiment appréciée faire. Et suite à cet essai sur 3 jours qui m’a vraiment donné beaucoup d’énergie, la question de changer ma façon de manger s’est imposée à moi et pour plusieurs raisons.
Je suis une grande gourmande mais j’ai toujours eu un poids stable, et je vais compenser avec le sport si je mange une pizza par exemple. Mon métabolisme est assez bon, pour preuve quand j’étais été enceinte j’ai pris 23 kg (gros gros lâchages !!!) que j’ai perdu sans vraiment me poser de question. Par contre, l’an dernier lors du changement de levothyrox (celui qui a provoqué un vrai tôlé), 5kg se sont greffés en très peu de temps. En août, mon endocrinologue n’a pas cherché à comprendre et l’a de suite changé pour éviter d’autres désagréments. Après un mois de traitement et avoir constaté que je ne prenais plus de poids (ouf !), je me suis dit que ces 5kg en plus allaient partir rapidement, sauf que je n’y parvenais pas, en tout cas pas en continuant comme je faisais avant (faire du sport pour pouvoir manger ce que je veux…). Aussi cette cure de jus a été l’occasion de réfléchir à tout ça.

N’ayant jamais fait de régime, j’étais un peu perdue, j’avais juste entendu dans un reportage que Weight watchers tu perdais et tu reprenais, et le comptage de points ce n’est pas mon truc. Je suis Margot du blog YouMAKEfashion et j’ai suivi vu sa perte de poids grâce au régime Powerdiet du coup je me suis renseignée et ça correspondait dans les grandes lignes ; redécouvrir les aliments, cuisiner de manière ludique, pas de sentiment de faim,…

Recette de légumes rôtis par Céline marks

J’ai donc pris rendez-vous avec Alexia, une des diététiciennes. La consultation téléphonique dure 40 minutes, elle me questionne sur mon mode de vie, ce que je recherche, mes habitudes alimentaires, si j’ai des problèmes de santé, et mes goûts. Elle m’explique les différents abonnements et ne me force pas du tout la main. J’opte pour 3 mois avec un coup de fil hebdomadaire au départ. Je choisis cette formule car avec la stabilisation ça risque d’être juste et surtout c’est moins cher qu’au mois. Je trouve le prix correct sur le coup car dans ma tête je me dis grosso modo que ça fait 50€ par mois et que pour moins y a pas grand-chose (désormais, je viens de voir que l’abonnement est passé à 239€, outch !). Suite à ce coup de fil, je dois noter durant 2 jours ce que je mange en tant normal pour adapter ensuite selon mes habitudes et corriger également. Elle doit revenir vers moi rapidement avec ma semaine type, des exemples de menus et prendre en compte mon manque de fer.

Une semaine après, je reçois par mail son bilan/conseils et une journée type avec les quantités de protéines, féculents, légumes adaptées à ma corpulence et le poids que je cherche à perdre. Je trouve ça léger (pas les quantités mais le bilan). Je me dis ok je sais que je dois manger tant de légumes, protéines, féculents mais il n’y aucun exemple à part pour le brunch du dimanche(c’était ma demande : me créer un brunch adapté). A la fin de son mail il y a plusieurs liens vers des sources qui peuvent m’aider pour la suite (idées courses, recettes, et conseils) Je clique dessus et je me retrouve sur le site de Powerdiet où n’importe qui peut piocher ce qu’il veut. Je ne comprends pas, je me dis que c’est un peu abusé. Je relativise et je me dis que c’est personnalisé, que j’ai les quantités adaptées et un soutien téléphonique.

La première semaine se passe, je suis très motivée cependant j’ai beaucoup de mal à composer mes assiettes et à trouver des idées (celle sur le site ne m’aident pas vraiment car le soja, le tofu et le seitan y sont trop présents) mais en dehors de ça, je n’ai pas cette sensation de faim. Je trouve également qu’il faut avoir une quantité incroyable de légumes et cuisiner vraiment beaucoup ; je n’ai pas forcément toujours le temps et ce point-là n’est pas évident à gérer. Je ne mange pas mes quantités de légumes car c’est beaucoup trop.

Le coup de fil hebdomadaire arrive et elle semble assez satisfaite, la perte de poids n’est pas folle (-500gr) mais je garde le cap. Ça dure 10min et c’est beaucoup de banalités, de choses que j’ai déjà entendu ; penser à bien vous hydrater, faites du sport, manger calmement. Du coup j’anticipe pour éviter d’entendre tout ça. Je raccroche avec un sentiment de frustration car la conversation n’a duré que 10 petites minutes pour ne rien apprendre et se sentir assez seule finalement.

La seconde semaine se passe comme la première avec une lassitude ferme pour toute cette dose de légumes et des petits déjeuners très peu variés (j’en suis réduite à manger des porridges tous les jours sauf le week end ou je peux me faire des tartines de fromage). Aussi lors du 2ème coup de fil, je lui dis que je commence à tourner en rond le matin, elle me conseille le muesli. La perte de poids n’est toujours pas au rendez vous -400g mais on est parti à Londres j’ai géré comme j’ai pu et puis elle me dit qu’on s’appelle dans 15 jours ; je me dis que c’est chaud d’espacer autant au début.

Et les 2mois ½ se passe de cette manière, en appliquant bêtement des quantités, en n’arrivant pas forcément à jouer avec l’alimentation, en étant souvent perdue et absolument pas entourée et pas du tout comme Angeline le décrit dans son article (en partenariat avec la marque où elle reçoit des sms de sa diététicienne, moi les seuls que j’ai reçu c’était pour avancer l’heure des rendez vous…) Et par la suite je me suis rendue compte que ce n’était pas qu’une impression ce sentiment de confusion ; par exemple j’ai cru que le butternut était un légume or naturellement elle me dit que non faut être prudente car c’est un féculent …, je mange n’importe quels fruits secs alors que non d’après elle j’aurais dû manger que des amandes ou noisettes, et enfin j’ai commis l’erreur de manger des yaourt de coco, de cuisiner avec du lait de coco alors que tout ce qui est à base de coco est à éviter car trop gras. Ces erreurs, je l’ai commise car sur cette seule page, il n’y rien de préciser, à part porridge avec lait végétal ou lait de vache, au goûter 20gr de fruits secs…..

Bref pour être honnête, j’ai abrégé les 3 mois avec elle car nos coups de fil n’avaient aucun intérêt, je n’ai pas su me retrouver dans cette façon de s’alimenter, je n’ai pas apprécié les idées recettes sur le site ou sur le compte Instagram. Le moindre excès, je le constate de suite comme si ce régime n’était qu’artifice, c’est très étrange. Je n’ai finalement perdu que 3kg en 2mois1/2… Je lui trouve un certain côté bobo, on mange ce qui se fait en ce moment et je ne suis pas fan de ce type d’alimentation qui surfe sur la tendance, sur les modes actuelles ; graines et tofu. J’apprécie que ma cuisine soit créative, originale mais elle doit être variée.

C’est assez dommage car j’étais et suis toujours très motivée, j’ai changé complètement mes habitudes, j’ai retiré les sodas, les pizzas, si j’ai envie d’un gâteau je me le prépare, j’évite les croissants la semaine et les latte. Mais voilà je pioche davantage sur le compte de Bien dans mon slip qui est tenu par Margot dont je vous parlais tout à l’heure car ses idées recettes sur son compte sont plus accessibles et plus claires. Je suis également beaucoup Ella du blog Megalowfood qui me paraît plus adapté à un rééquilibrage alimentaire et d’ailleurs en suivant son meal planing, j’ai perdu sans vraiment y penser (900gr en une semaine) comme quoi il y a quelque chose qui clochait avec Powerdiet ou avec la personne avec qui j’ai échangé, je ne sais pas. Je suis proche de mon objectif mais je ne l’ai pas fait que pour ça mais plus pour découvrir des associations et apprécier le «manger sain ». Je me suis d’ailleurs achetée le livre d’Ella et je le trouve parfait pour en apprendre davantage sur l’indice glycémique bas même, ça me donnent envie de creuser le sujet.

J’espère que ce bilan vous aidera, n’hésitez pas à partager votre avis et à poser des questions si vous en avez. Je vous souhaite une belle semaine ! ♥

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Kelly 6 mai 2019 at 9 h 07 min

    Coucou Coralie ! Je suis très contente de découvrir cet article ! L’alimentation c’est vraiment un sujet à la fois complexe et passionnant. Je comprends vraiment ton sentiment et ton ressenti. Je pense que le compte de Elyane C sur Instagram pourrait t’intéresser. Elle y parle d’alimentation intuitive, elle met en avant la bienveillance envers soi-même et dénonce l’impact des rééquilibrages alimentaires et des régimes.
    Ce sont des points qui me parle particulièrement car j’ai un rapport assez difficile avec l’alimentation, et même si ça c’est largement amélioré, il y a encore du travail.
    Alors quand je vois ce que tu décris dans ce programme, je comprends ta frustration car ce n’est, à mon sens, pas du tout un accompagnement adapté qui risque en plus de crée des troubles alimentaires pour des personnes qui à la base n’en ont pas.
    Je te souhaite une agréable journée

    • Reply Coralie 6 mai 2019 at 9 h 32 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire, il est super intéressant. Je suis passée sur le compte d’Elyane C et clairement je vais prendre le temps de le lire car y a des choses très vraies.
      Oui il faut être vraiment très vigilant avec tous ces « nouveaux  » régimes, sous couvert de nouveaux termes ils sont aussi néfastes que les vrais régimes Weight watchers et autres.Et pour peu que tu aies une relation difficile avec la nourriture alors tu t’engouffres dans un cercle vicieux.
      Merci en tout cas, c’est toujours un plaisir
      Belle journée

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.